1 tagged article 6 décembre

6 décembre 06/12/2013

6 décembre
6 décembre
6 décembre


Entre toi et moi 
.
- Harry ? Mon chéri, réveille-toi s'il te plait... Murmura-t-elle doucement pour ne pas l'effrayer, caressant tendrement les joues chaudes et rosées de son fils endormi.
Il était adorable ainsi, enroulé dans sa couverture qui le couvrait jusqu'au cou, son pouce dans sa bouche et les genoux ramenés à hauteur du nombril. Ses yeux étaient clos, et Lily pouvait presque entendre son souffle régulier tant le silence était d'or dans la maison.
Puis, brisant cette atmosphère paisible, un coup de tonnerre retentit, faisant sursauter la mère qui était agenouillée près du berceau. Instinctivement, son regard se dirigea vers la fenêtre par laquelle on pouvait voir les nuages sombres et menaçants qui planaient au-dessus de la ville.
Les volets se mirent à claquer, s'ouvrant et se fermant sans arrêt, poussés par le vent qui soufflait tellement fort que quelques arbres du jardin s'écroulèrent dans un bruit sourd.
Le c½ur de Lily battait fort dans sa poitrine et son estomac se serra. Elle n'avait plus beaucoup de temps.
Un cri strident la fit sortir de ses pensées. Harry était réveillé.
Ses grands yeux verts étaient baignés de larmes, tandis que son visage de bambin rougissait. Un hoquet s'échappa de sa bouche, suivit de près par des pleurs.
La rouquine se releva, et d'un geste maternel, prit l'enfant dans ses bras et le serra contre son c½ur, essayant de calmer ses sanglots.
 
- Non, ne pleure pas, mon amour. Shhh, shhhh, tout va bien, maman est là... Shhhhhh...
 
Ses mains se frayèrent parmi les mèches brunes en bataille, y inspirant le doux parfum qui en émanait. Un parfum d'enfance, d'innocence.
Mais l'enfant ne cessa pas de pleurer pour autant. Il n'était pas dupe. Il savait que quelque chose n'allait pas, il voyait dans les yeux de sa mère l'inquiétude et la peur qu'elle tentait vainement de lui cacher.
Bientôt, on entendit la porte d'entrée s'ouvrir avec fracas, et Lily resserra son étreinte sur son fils, quelques larmes cascadant ses joues. Il était trop tard pour songer prendre la fuite avec Harry. Ils étaient là, elle le sentait. Et elle avait peur.
On entendit des éclats de voix, dont l'une qu'elle assimila comme étant celle de son mari, James Potter. La jeune femme était trop paniquée pour comprendre exactement les mots prononcés à travers les bruits incessants de verre brisé et les  sortilèges lancés. Un seul d'entre eux parvint jusqu'à son oreille.
 
- Avada Kedavra !
 
Un cri, des rires, et le bruit sourd d'un corps s'écroulant dans les escaliers. Dans sa poitrine, quelque chose se brisa, et ce fut à cet instant là qu'elle comprit que son mari était mort.
Le monde autour d'elle s'effondra subitement à cette réalité. Il était mort. Il ne reviendrait pas. James était parti pour toujours, sans même lui dire au revoir...Etouffant un cri d'horreur, Lily serra encore plus Harry dans ses bras, cherchant à protéger la dernière personne qu'elle aimait réellement.
Tandis que résonnaient des bruits de pas dans les escaliers, elle se concentra. Ne pas prendre peur et avant tout, protéger Harry, pensa-t-elle.
Elle reporta son regard sur celui-ci, qui pleurait à chaudes larmes, et déposa un doux baiser sur sa joue mouillée.
 
- Harry, mon ange. N'oublie jamais que je t'aime de tout mon c½ur. Où que tu sois, et quoi qu'il arrive, maman sera toujours là pour toi. Toujours.
 
Et à ces mots, elle le reposa doucement dans son berceau, se plaçant tel un mur vivant entre son fils et l'ennemi qu'elle entendait approcher.
D'un geste fluide, elle attrapa sa baguette qui pendait à sa taille, et lança un sort destiné à ralentir les meurtriers pendant quelques secondes.
Puis elle attendit.
Les secondes passèrent, les minutes même, dans un silence troublant, seulement brisé par les pleurs de l'enfant. Il ne se passa rien pendant quelques minutes, comme si tous les Mangemorts avaient déserté la maison. Puis, avec une lenteur digne d'un film d'horreur, la poignée de la porte s'actionna, puis s'ouvrit, laissant passer le macabre Tom Jedusor, plus connu sous le nom de Lord Voldemort, tout de noir vêtu.
Leurs yeux se rencontrèrent, et la jeune femme se glaça d'effroi. Pas une once de pitié ou de remord ne transparaissait dans ses yeux froids.
Ses fines lèvres se pincèrent, et il fallut quelques secondes à Lily pour qu'elle comprenne que c'était en fait l'esquisse d'un sourire.
 
- Harry Potter...
 
Le sorcier souffla ce nom avec lenteur, s'attardant sur chaque syllabe. Un frisson parcourut le dos de la rouquine sans qu'elle ne parvienne à le réprimer.
 
- N'approchez pas de mon fils ! Cria-t-elle en s'approchant de l'homme, sa baguette pointée vers son c½ur.
 
Sa tentative d'intimidation n'eut pour seul effet de faire rire celui que l'on surnommait « Le seigneur des ténèbres ». D'un geste rapide et précis, il la désarma, envoyant le morceau de bois qui lui servait d'arme se fracasser contre le mur.
 
- Ne cherchez pas à vous opposer à moi. Je ne vous veux aucun mal. Donnez-moi l'enfant, et je vous laisserai la vie sauve. Cette histoire est entre lui et moi, vous, vous n'êtes qu'une figurante. Un simple pion sur un échiquier qu'il m'est aussi facile d'épargner que de sacrifier. Votre futur, c'est de vous qu'il dépend... Articula-t-il, tout en traînant légèrement sur les 's', les faisant siffler comme l'aurait fait une vipère.
 
Lily bouillonnait intérieurement, impuissante et faible par rapport à cet ennemi de taille. Elle se retourna, croisant les yeux de son fils, et pendant quelques secondes, elle sentit une étrange chaleur lui envahir le c½ur, comme si son bébé lui communiquait les forces nécessaires pour lutter, même si cela était vain.
 
- Vous avez tué mon mari... Marmonna-t-elle, la rage faisant vibrer sa voix d'ordinaire si douce. Et maintenant, vous voulez tuer mon fils...
- Est-ce là une question ? Ricana-t-il.
 
Elle ne prit pas la peine de répondre. Elle se contenta juste de sourire, sourire derrière lequel se cachait sa détermination. D'un bon rapide, elle sauta sur le Mangemort, mais par un  sort fut envoyée s'écraser contre la petite bibliothèque.
Les pleurs d'Harry redoublèrent d'intensité tandis que ses yeux d'enfant de un an regardaient la scène se dérouler sans qu'il ne puisse rien y faire. Voldemort s'approcha doucement du berceau, sa longue cape noire glissant sur le parquet qui crissait à chacun de ses pas, un sourire peint sur le visage.
Et alors qu'il n'était plus qu'à quelques pas, baguette à la main pointée vers le petit garçon, un cri strident retentit.
 
- NOOOOOOONNNNNN !
 
La scène se déroula si rapidement. Lily, revenant à l'assaut, s'était à nouveau jetée sur le seigneur des ténèbres.
 
- Avada Kedavra !
 
Une lumière verte envahit la petite chambre, et mollement, le corps de Lily Potter s'effondra sur le tapis, ses yeux verts grands ouverts et remplis d'effroi. La petite étincelle qui brillait habituellement au fond de ses pupilles s'éteint lentement, tandis que la vie la quittait.
Un sourire satisfait se peint lentement sur le visage du seigneur des ténèbres. Maintenant, il avait libre accès à l'enfant, ce petit enfant innocent à qui il s'apprêtait à ôter la vie sans aucun scrupule.
 
- Tes stupides parents ont essayé de te protéger, Harry. Ils auraient dû savoir pourtant que rien, ni personne ne peut rien contre moi. C'est notre histoire Harry. Lord Voldemort et Harry Potter. Le bien et le mal. Depuis toujours et pour toujours, ce sera entre toi, et moi.
 
Et comme il l'avait déjà fait de nombreuses fois auparavant, il prononça la formule qui lui garantirait la victoire. Pour la deuxième fois en moins de quelques minutes, la pièce fut illuminée par une lumière verte, qui lorsqu'elle s'estompa, ne laissa apparaître que le vrai vainqueur de cette manche.
Lord Voldemort avait mystérieusement disparu, abandonnant le petit garçon qui pleurait toujours et dont le crâne était à présent orné d'une petite cicatrice en forme d'éclair.
~*~*~*~*~*~
THE END
~*~*~*~*~*~

Hello à tout le monde. J'espère que cette histoire vous aura plu. N'hésitez pas à me faire part de vos impressions/ressentis/correction potentielles.
Marie

Tags : 6 décembre