1er décembre

1er décembre
1er décembre
1er décembre

 
... et ils ont appris le vent
 
Des pas se dessinèrent sur le parchemin jauni. L'encre brune dansait devant leurs yeux et, dès que l'illustre inconnu disparut au coin de la page, ils sortirent de leur cachette, se précipitant vers leur convoitise. Le passage secret était bien là, fidèle à son poste, attendant qu'un énième élève en manque d'air frais rase ses murs. Cornedrue passa devant, comme d'habitude, Patmol ferma la marche, surveillant leurs arrières, en profitant pour faire peur au petit dernier, comme à chaque fois et, pour terminer de dresser ce tableau devenu familier au cours des trois dernières années, Queudver, obligé d'accélérer pour ne pas rentrer dans un de ses deux amis, trottinait au milieu. Normalement Remus suivait James, lui écrasant à de nombreuses reprises ses lacets toujours défaits, mais justement il n'était pas avec eux, là était le problème. Comme à chaque pleine lune il s'enfermait dans la Cabane Hurlante, se laissant souffrir, seul et confiné. Ils avaient décidé que tout cela cesserait ce soir, qu'enfin il puisse respirer autre chose que la poussière des vieux murs décrépis durant cette nuit douloureuse.
 
Ils s'arrêtèrent un instant. Ils avaient quitté depuis maintenant une bonne dizaine de minutes l'humidité du souterrain  et les feuilles mortes crissaient sous leurs pieds. Il faisait froid en cette soirée d'automne et le vent glacial fouettait leur visage. Ils avaient bien entendu, et à de nombreuses reprises, franchi les hauts murs du château de manière illicite mais aujourd'hui tout leur paraissait différent. Ils étaient pétrifiés devant le majestueux arbre barrant l'entrée de leur destination, situé à cet endroit par Dumbledore* spécialement pour leur ami. Pas qu'il leur fasse peur, bien au contraire ! Combien de fois les Maraudeurs avaient-ils, par simple convoitise de danger et  plaisanteries de mauvais goût, défié ce bon vieux Saule-Cogneur ou suspendu le pauvre Servilus** à ses branches mouvantes ? Mais aujourd'hui c'était différent, tout était différent et ils le savaient. Une fois qu'ils auraient atteint le passage, qu'ils auraient presque rampé entre les parois boueuses, qu'ils pénètreraient dans cette demeure macabre, en ruine, poussiéreuse et prête à s'effondrer que feraient-ils ? Dans quel état trouveraient-ils leur ami et surtout pourraient-ils l'aider ? Lupin leur avait parlé d'une potion n'empêchant pas la transformation mais permettant de rester lucide et de reconnaître ses amis***, l'avait-il seulement prise ou seraient-ils morts à la seconde où ils franchiraient le seuil de sa cachette ? James et Sirius échangèrent un regard puis, comme un seul homme, se précipitèrent vers l'étroite entrée du couloir suivis de près par Peter qui ne souhaitait absolument pas rester seul. Le soleil se couchait doucement comme s'il s'étirait de manière éhontée, heureux à l'idée de retrouver son lit. Il s'en allait faire sa lourde tâche de porteur de Lumière et de Vie de l'autre côté du globe, laissant nos trois amis s'aventurer à tâtons à travers l'épaisse obscurité.
 
Ils atteignirent enfin la lugubre habitation et tous, même Black le plus téméraire, firent un pas en arrière. La lueur de quelques chandelles agonisantes dansait sur le papier peint décrépi, le lustre, suspendu au-dessus de leur tête, semblait se mouvoir, agissant de sa propre volonté. Les tableaux, poussiéreux et de travers, hébergeaient des personnages bien plus terrifiants les uns que les autres : sales, défigurés, vêtus de haillon, somnolant ou vidant une chope, la main à la ceinture, prêts à saisir leur baguette. Tous ces hommes, éternellement honorés par ces peintures mais réellement oubliés, et ce depuis bien longtemps, par leurs descendants et leurs amis. C'étaient donc eux, les esprits hantant la Cabane ? Ces êtres pauvres au fond de l'âme et se détruisant à petit feu pour ne plus souffrir la vue de la crasse s'entassant peu à peu sur la vitre de leur cadre ? Patmol avança, doucement, faisant sursauter ses compagnons à chaque craquement de parquet. Ils le suivirent, faisant peu les fiers et entachant, à ce simple sentiment, leur carapace de Maraudeurs. L'escalier grinça et le son résonna dans toute la maison, recouvrant le bruit des ronflements provenant des ½uvres. Ils tendirent l'oreille, quelque chose s'agitait au-dessus. Peter rendit son dîner mais ce raffinement ne sembla pas être la priorité des deux autres. Ils continuèrent leur ascension, gravissant les marches avec prudence. Que trouveraient-ils en haut ? À quoi ressemblait leur ami dans ses moments de douleur ? Les jappements qui s'échappaient du plafond sonnaient à leurs oreilles comme une douce torture. Avait-il si mal ? Avaient-ils vraiment laissé leur ami seul avec son démon intérieur pendant si longtemps ? Leurs c½urs se serrèrent, s'ils avaient su... Alors quoi ? Qu'auraient-ils pu faire ?! Trois gamins contre le pouvoir de la lune. Même Dumbledore n'y pouvait rien. C'est le vieil homme qui avait conseillé au loup cette tanière, lui épargnant ainsi les remords et la culpabilité d'une chasse non désirée. Pourquoi étaient-ils là ? Qu'allaient-ils pouvoir faire pour leur ami ? Le faire sortir ? Lui offrant ainsi un délicieux repas jouant à cachecache dans l'immense pochette surprise qu'était Poudlard ? Ils faisaient sûrement une grosse bêtise et plus ils gravissaient les interminables marches usées plus ils s'en rendaient compte. La petite voix tremblante de peur de Peter commença à piailler, demandant grâce et à pouvoir rentrer. Il se prit une claque sur l'épaule, Sirius secoua sa main engourdi et reprit son ascensionJames, baguette tendu devant lui, lançait un lumos continu, ne se souciant pas de ses deux acolytes, bien trop occupé à gérer son propre stress et à s'assurer qu'il ne laissait paraître aucun élément pouvant entacher sa réputation, surtout auprès de la belle Lily. Personne ne savait ce que ses congénères pourraient aller raconter.
 
Ils atteignirent enfin le palier supérieur et s'arrêtèrent devant une porte entrouverte en piteuse état. Une faible lueur filtrait par l'embrasure et un son inqualifiable s'échappait de la salle. Ils échangèrent un regard, Peter recula d'un pas, James montra sa baguette dans un haussement d'épaule, signifiant ainsi qu'il était déjà occupé et après un profond soupir exaspéré, Sirius poussa le battant de bois. Son mouvement se figea et mourut comme décomposé par le temps qui parut s'étirer indéfiniment puis s'émietter comme un pétale fané. Lunard, là, au centre de sa cellule, seul, se contorsionnant, convulsant sous la douleur. Lunard dont les membres s'allongeaient, dont la peau se couvrait peu à peu d'une couche marron et luisante, dont les vêtements se déchiraient et tombaient en lambeaux à ses pieds. Lunard ou plutôt ce qu'il en restait.
 
Il acheva sa transformation et secoua la tête comme pour se débarrasser de puces parasites. Peter recula encore et, lorsque son pied toucha le sol, un craquement sinistre retentit. Dire qu'au moment présent Potter et Black voulurent tuer leur troisième compagnon serait bien faible et les regards assassins lancés dans sa direction l'attestaient. Le loup-garou tourna doucement la tête comme au ralenti ou dans un mauvais film d'horreur. Allait-il les reconnaître ? Leur seule chance de survie était là, dans ce regard. Et le moment fatidique arriva. Les yeux de Remus et de Sirius se croisèrent et la douleur que Patmol lut dans ceux de son ami le déconcerta. Ils étaient dans le vague, emplis d'incompréhension, de souffrance et transpirants de tristesse. Puis le lycanthrope tourna les talons et s'enfuit au fond de la pièce, blottit derrière le piano à queue poussiéreux.
 
- Te cacher ? Dis-moi que c'est une blague ! La voix de l'animagus canin résonna dans la pièce. Franchement, tu aurais pu trouver mieux ! Comme nous tuer par exemple, ou nous faire fuir en nous montrant tes jolies quenottes ! Mais non, un loup-garou ça se réfugie dernière un piano lui arrivant en dessous de bassin, c'est bien connu ! Que crois-tu ? Tu es pourtant le plus intelligent d'entre nous ! Tu pensais vraiment qu'on se dirait " oh mon dieu, il a reculé et s'est rapproché d'un instrument désaccordé, fuyons !! " ?! Franchement, à part Queudver qui pourrait avoir ce genre de réflexion ? Maintenant viens, on sort.
 
L'animal le regarda comme s'il s'agissait d'un fou. Il avait les babines retroussées et, bien qu'il reconnaisse ses trois meilleurs amis, se contrôlait difficilement. Bien sûr que la potion faisait effet, heureusement d'ailleurs, mais avaient-ils réellement envisagé, ne serait-ce qu'une seule seconde, que ça règlerait entièrement le problème et que son instinct de prédateur disparaîtrait ? C'était comme gommer une encre indélébile, on finit par déchirer la feuille, les mots ne sont plus lisibles jusqu'à ce qu'on recolle les morceaux et qu'ils apparaissent à nouveau, encore plus menaçants. Trois humains ? Devant lui ? C'était de la douce torture, un joli dessert appétissant sur une étagère bien trop haute.
 
- Transformez-vous.
 
Une sorte d'onomatopées interrogatives ressemblant vaguement à un « hein ?» franchit les lèvres de James, plus qu'étonné par l'ordre aboyé de son ami brun.
 
- Votre animagus, transformez-vous. Pour un loup-garou un cerf est bien moins alléchant qu'un humain. Et, sur ces sages paroles, un imposant chien noir comme la nuit apparut là où Black s'était trouvé quelques secondes auparavant. Ses deux amis firent de même, est-il nécessaire de dire comme d'habitude ? Les négociations reprirent, sous forme de gestes, de coups de sabots sur le parquet et d'aboiements assourdissants.
 
 ~*~*~*~*~*~
 
Comment avaient-ils fait ? C'était un mystère. Tout ce qu'ils savaient c'est qu'ils étaient en vie, tous, et qu'ils étaient dehors, tous. Lunard, toujours réticent, suivait le mouvement, s'enfonçant avec ses amis sur le sentier menant à la forêt interdite et s'éloignant par la même occasion de l'odeur alléchante émanant de l'immense garde-manger frétillant qui semblait l'appeler.
 
Il faisait frais sous la cime des arbres. Il était tard, des bruits inquiétants survenaient de l'obscurité mais, au bout d'une heure à peine, les Maraudeurs n'y firent plus attention. Heureux, réunis, ne courant aucun danger, enfreignant le règlement, courant à vive allure, Petter, trop petit, accroché sur le dos de l'un d'eux, gambadant ensemble dans la brise d'automne. Cette nuit-là, lorsque des bourrasques fouettèrent leurs visages et que le puissant souffle sembla les faire voler ils furent enfin libres... et ils apprirent le vent.
 
~*~*~*~*~*~
THE END
~*~*~*~*~*~
 
* Dumbledore fut le seul à l'accepter dans son école, durant ses études à Poudlard, il pouvait se transformer en toute sécurité et en secret à chaque pleine lune dans une maison située à Pré-au-Lard (la Cabane Hurlante) dont l'accès se fait via un tunnel souterrain qui relie la maison au parc de Poudlard, sous le Saule-Cogneur qui fut planté à l'arrivée de Remus dans l'école.
 
** Surnom donné à Severus Rogue/Snape par les Maraudeurs
 
*** potion tue-loup
 
~*~*~*~*~*~
 
Bonjour ! Je vous l'avoue ce OS est mon premier. Avant ce challenge je n'avais jamais écrit de OS et j'espère ne pas avoir trop raté. Ce blog est là pour vous, pour votre bon plaisir alors n'hésitez pas à critiquer, j'essaierais de m'améliorer !
J'espère que ça vous a plus, kiffez et commentez, ça nous ferait super plaisir !!!

 
Votre Margaux

Tags : 1er décembre

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.144.16.135) if someone makes a complaint.

Comments :

  • xsmileyx93-ChCh2013-HP

    10/12/2013

    Yuki-Kristell wrote: "J'ai enfin eu le temps de lire le premier O.S !! ;) qui est très bien soit dis en passant. Je sais pas quand j'aurais le temps de lire la suite, mais continuez comme ça, c'est super <3"

    Merci beaucoup pour ton com', le compliment et l'encouragement ! À bientôt j'espère, bisou <3

  • Yuki-Kristell

    10/12/2013

    J'ai enfin eu le temps de lire le premier O.S !! ;) qui est très bien soit dis en passant. Je sais pas quand j'aurais le temps de lire la suite, mais continuez comme ça, c'est super <3

  • xsmileyx93-ChCh2013-HP

    04/12/2013

    blaise wrote: "Vraiment bien je vais tous de suite en lire un autre ;) go continuer comme ça"

    Merci p'tit Blaise ! C'est super sympas !

  • blaise

    04/12/2013

    Vraiment bien je vais tous de suite en lire un autre ;) go continuer comme ça

  • xsmileyx93-ChCh2013-HP

    03/12/2013

    assassin-maraudeurs wrote: "Hey ! Maintenant que j'ai corrigé, je viens donner mon avis =P Alors déjà bravo pour ton premier OS, car c'est très bien écrit ! Les descriptions permettent de bien plonger le lecteur dans l'histoire, on retrouve bien nos fidèles Maraudeurs.... et choisir d'écrire sur la pleine .... ah, tu ne pouvais pas mieux commencer ! vraiment super, j'ai adoré cette histoire =) La réaction de Lunard qui va se cacher m'a bien fait sourire juste après la tension de ses trois amis. Vraiment, tout est bien dosé, chapeau ;)
    Seule remarque : tout comme te l'a fait remarquer Hp-Prophetie-95... sur le coup, ça m'a perturbé lorsque tu as parlé de la voix de l'animagus canin... car je me suis imaginé une voix de chien alors que les Maraudeurs n'étaient pas encore transformés. Je comprends que tu aies voulu varier les appellations pour éviter les répétitions, mais c'est vrai que sur le coup, on a tellement l'habitude de se servir "Pamol" et "Sirius" pour distinguer l'homme de l'animal que ça peut mener à une petite confusion. Mais bon, rien de méchant ^^
    Félicitations donc =)
    "

    Que de Merci à te dire !!! Je suis très contente que ça t'es plus !
    Bon je crois je je vais changer cette phrase -.-'

  • assassin-maraudeurs

    03/12/2013

    Hey ! Maintenant que j'ai corrigé, je viens donner mon avis =P Alors déjà bravo pour ton premier OS, car c'est très bien écrit ! Les descriptions permettent de bien plonger le lecteur dans l'histoire, on retrouve bien nos fidèles Maraudeurs.... et choisir d'écrire sur la pleine .... ah, tu ne pouvais pas mieux commencer ! vraiment super, j'ai adoré cette histoire =) La réaction de Lunard qui va se cacher m'a bien fait sourire juste après la tension de ses trois amis. Vraiment, tout est bien dosé, chapeau ;)
    Seule remarque : tout comme te l'a fait remarquer Hp-Prophetie-95... sur le coup, ça m'a perturbé lorsque tu as parlé de la voix de l'animagus canin... car je me suis imaginé une voix de chien alors que les Maraudeurs n'étaient pas encore transformés. Je comprends que tu aies voulu varier les appellations pour éviter les répétitions, mais c'est vrai que sur le coup, on a tellement l'habitude de se servir "Pamol" et "Sirius" pour distinguer l'homme de l'animal que ça peut mener à une petite confusion. Mais bon, rien de méchant ^^
    Félicitations donc =)

  • Hp-Prophetie-95

    01/12/2013

    Ah d'accord merci pour ton explication. Hate d'être demain =D

  • xsmileyx93-ChCh2013-HP

    01/12/2013

    Hp-Prophetie-95 wrote: "Coucou !
    J'adore !! Vraiment je te dis bravo surtout si c'est ta première OS. Elle est très bien écrit et les personnages sont fidèles aux livres ( quand on parle deux ). Par contre il y des moments ou je ne suis plus je ne sais plus si il sont transformer où pas par exemple quand tu dit que Sirius parle en animagus et après tu écris que Remus demande qu'il se re transforme en animagus enfin je trouve ça pas très clair. Mais sinon j'adore et trouve que l'histoire est très belle j'adore le moment juste avant qu'ils rencontrent Remus dans le cabane quand il esite et se pose des questions sur se qui va se passer j'aime bien se moment car il y plin de sentiments et qu'il ne savent pas ce qu'il va se passer les lieu son super bien décrit =D. J'attends avec impatience d'être demain pour lire la prochaine OS =D.
    Bisous =).
    "

    Merci beaucoup !
    Je vois ou tu bloc, quand je dis "l'animagus canin" c'est juste une figure de style pour pas encore répéter Sirius ou Patmol, c'est une figure de style il n'est pas encore transformé

    Je suis super contente que ça t'ai plus, à demain c'est encore moi qui régale !

  • Hp-Prophetie-95

    01/12/2013

    Coucou !
    J'adore !! Vraiment je te dis bravo surtout si c'est ta première OS. Elle est très bien écrit et les personnages sont fidèles aux livres ( quand on parle deux ). Par contre il y des moments ou je ne suis plus je ne sais plus si il sont transformer où pas par exemple quand tu dit que Sirius parle en animagus et après tu écris que Remus demande qu'il se re transforme en animagus enfin je trouve ça pas très clair. Mais sinon j'adore et trouve que l'histoire est très belle j'adore le moment juste avant qu'ils rencontrent Remus dans le cabane quand il esite et se pose des questions sur se qui va se passer j'aime bien se moment car il y plin de sentiments et qu'il ne savent pas ce qu'il va se passer les lieu son super bien décrit =D. J'attends avec impatience d'être demain pour lire la prochaine OS =D.
    Bisous =).

  • Visiteur

    01/12/2013

    Coucou !!!!

    Je vois que je suis la première à commenter cette page.... Yes ! I am preums !!! Lol ok.... C'était pas dröle.

    Franchement je m'attendais à tout sauf à ça ! Ce qui est trop génial parce que tu m'as surpris ! J'ai adoré ce OS qui relate une des nombreuses histoire de la "première génération". Cette amitié qui lie Remus, Severus et James -Oui je ne compte pas Peter, je l'aime pas lol ! Ba oui il a trahi ses amis et la trahison pour moi est la pire des infraction-

    Je trouve cette idée brillante aussi parce que malheureusement dans les livres ont n'a jamais pu avoir une idée précise du lien qui les unissait....

    Je ne sais pas trop quoi mettre à part que j'aime beaucoup, que je trouve ton idée brillante, que j'ai hâte d'être demain, que j'ai trouvé ce chapitre mignon -oui oui mignon! -

    Alors vu que ma muse ne se trouve pas avec moi aujourd'hui je te dis vivement demain !

    Gros bisous baveux

    Miss Colombienne

Report abuse